LES AUTEURS ( V - Z )


 

Michel Van de Wiele - Historique

Michel Van de Wiele écrit depuis l'âge de 15 ans, mais après une interruption du à la vie, il cesse l'écriture pour n'y revenir qu'au moment de sa retraite.

Il développe des sujets qui le passionnent, la préhistoire, la guerre de Cent Ans et innove en rédigeant un roman d'aventures contemporain.  

Avec son épouse Christel, il est l'initiateur du Salon du livre de Niort et le président de cette association loi 1901.

Il est également l'animateur du pôle culture de Niort association, membre du conseil d'administration de la Renaissance Française du Poitou-Charentes, membre du conseil d'administration de la Société des Auteurs du Poitou-Charentes (SAPC)  et promu en 2018 à la société Arts-Sciences-Lettres.  

Son prochain livre sera la suite de l'arbre aux pommes d'or, il y reprend les mêmes personnages hauts en couleur, que le public a beaucoup aimé, pour les lancer dans une enquête sur le meurtre d'une amie de Julie et qui se situe à Saint-Malo. Les situations burlesques ainsi que les retournements de situations font que ce livre devrait rencontrer son public dans un esprit total de divertissement. 

Quel est le point commun entre un employé de banque, une Parisienne dans toute sa splendeur, un éleveur de cochons, un vétérinaire écossais, des professeurs d'université et un conquistador ?

Vous le saurez en lisant ce roman qui, sur un rythme enlevé, vous entraînera dans de folles aventures de Paris au Pérou en passant par les Pyrénées et Le Havre.

Avec brio et beaucoup d'humour, l'auteur se livre à un jeu de pistes et épingle avec bonheur les travers humains.

Alors, pas une seconde à perdre ! Embarquez dès maintenant avec Sidoine, Julie et leurs amis.

L'arbre aux pommes d'or, 2013

Amaury Venault - Romans historiques

Poitevin, Amaury Venault exerce le métier de DRH.

Passionné d’histoire locale, il fait revivre au travers de ses romans les vieilles légendes du Poitou et ses héros oubliés. Il vit à Poitiers.

« Pour immortaliser leur passion, le duc d'Aquitaine, Guillaume le Troubadour, et sa maîtresse Dangereuse de Châtellerault décident de marier leurs enfants. Un an plus tard, Aliénor d'Aquitaine naît au château de Belin, à quelques lieues de Bordeaux.

Orpheline de mère à huit ans, Aliénor passe sa jeunesse entre son père le duc Guillaume X et sa grand-mère Dangereuse. La Cour d'Aquitaine vit au rythme des festivités, des chasses, des tournois et des chevauchées militaires, séjournant tantôt dans le palais de l’Ombrière à Bordeaux, tantôt dans la tour Maubergeon de Poitiers, tantôt encore au château de Talmont, haut lieu de vénerie au bord de l'océan.

Le duché d'Aquitaine est alors plus puissant que le royaume de France et s'étend du Poitou aux Pyrénées et de l'Atlantique jusqu’à l'Auvergne. Guillaume le Troubadour a laissé en héritage un art de vivre immortalisé par la poésie courtoise et les cours d'amour. Aliénor baigne dans cette atmosphère et reçoit une éducation lettrée et sportive.

L’héritière du duché est une cavalière accomplie, lit et écrit le latin, l'oc et l'oïl. Foulques de Mirelune est né le même jour qu'Aliénor. Orphelin, il est recueilli par Dangereuse qui l'élève avec Aliénor. Page, écuyer et troubadour, il accompagne le dernier duc dans son pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Contre toute attente, celui-ci trouve la mort par empoisonnement. Aliénor a alors quinze ans Son héritage suscite bien des convoitises. Par son lignage, sa personnalité et ses qualités, la jeune duchesse ne peut épouser qu’un roi. »

Aliénor d’Aquitaine, tu seras reine ma fille, mars 2017.

Pierre Vignaud - Histoire

Pierre Vignaud est né à Chef-Boutonne. Il a fait carrière dans l’Éducation Nationale et fut président de la Société des Auteurs du Poitou-Charentes (2004-2008).

Il vit aujourd’hui à Poitiers où il continue son activité d’écrivain.

« On mesure à la lecture de cet ouvrage et à l'étude de ses 165 illustrations, l'importance du culte du taureau dans l'histoire de l'Humanité et son omniprésence dans le pourtour de la Méditerranée et de ses voisines, la Noire, la Rouge, la Caspienne... Le berceau de la civilisation.

La passion du taureau, qui fait prendre la route de Madrid ou de Bilbao, peut aussi faire prendre celle de la Crète pour suivre le fil d'Ariane dans le dédale de Cnossos.

Et s'il arrive que la fée-télé mette vos toros préférés dans votre salon, cet ouvrage de Pierre Vignaud va mettre plus sûrement les exploits de Thésée entre vos mains.»

L’art du taureau préhistoire et antiquité, 2004