LES AUTEURS ( I - L )


 

Isabelle Julliand - Bien-être

Elle est psychologue.

C’est une courte description je vous l’accorde, mais je vais vous laisser découvrir son combat au travers son livre.

« Ce livre est le témoignage d’une psychologue devenue patiente le temps de son traitement du cancer du sein.

Il lui tient à coeur de vous transmettre cette démarche active qui pourra devenir la vôtre.

8 clés fondamentales la constituent et vous amèneront à vous relier à vos forces pour traverser cette épreuve ou toute difficulté de la vie. »

Créer votre protocole challenge, 2018.

Angèle Koster - Histoire

Née à Oran en Algérie, l'auteur quitte ce pays avec ses parents en Juin 1962, elle vit dans le Sud-Ouest jusqu'en 1974, puis dans la Vienne depuis 1990.

Elle éprouve le besoin de raconter son pays natal, qu'elle ne parvient pas à oublier, dans deux ouvrages semi autobiographiques, pour se consacrer ensuite à sa région d'adoption, le Poitou.

Angèle Koster est membre actif de plusieurs associations. Elle est aujourd’hui présidente de la Société des Auteurs de Poitou-Charentes.

« Pendant des siècles, les femmes se sont battues pour obtenir des libertés parfois infimes, ou pour être reconnues en tant qu’écrivaines, scientifiques, résistantes, politiciennes, sportives, aventurières, elles ont marqué l’histoire ou sont restées peu connues, voire ignorées.

Certaines pionnières ont bousculé les préjugés, provoqué les bien-pensants, conquis des domaines réservés aux hommes.

Evoquer l’histoire des femmes, forcément, c’est faire de belles rencontres.

Leur point commun ? L’énergie quelles ont dû déployer pour exister dans un monde gouverné par les hommes !

Angèle Koster nous invite à découvrir le destin de femmes singulières, qui se sont illustrées en Poitou-Charentes depuis la nuit des temps jusqu’à nos jours.

Ces « figures » ont contribué à sculpter l’identité historique de la région grâce à leurs talents, leur courage, leur esprit, ou ont juste, parfois, laissé l’empreinte de leur différence. »

Poitou-Charentes, Femmes dans l’histoire, octobre 2017.

Josiane Lahlou - Romans

Docteur en littérature française et comparée, Josiane LAHLOU est née à Cherveux, dans le Poitou, en 1936. Elle enseigna pendant trente cinq ans au Maroc en coopération et en mission principalement à Casablanca.

Elle y épousa un médecin marocain.Poétesse et historienne, elle y écrivit quelques textes remarqués et commença alors une carrière d’auteure avec des romans historiques.

Elle quitta le Maroc après l’assassinat de son mari en 1992. Revenue en France, elle y publia Lettre à l’invisible qui est une autobiographie partielle dans laquelle elle raconte sa vie avec son mari et l’amour qui les avait unis.

« Après L'étendard écarlate des rois de l'Alhambra, nous assistons dans ce roman au dernier acte de la lente agonie du royaume de Grenade où les Abencérages, une puissante famille, marquent de leur empreinte les derniers instants du royaume et font et défont les maîtres de l'Alhambra.

Les rivalités, l'indifférence de ceux qui, au-delà des frontières, peuvent encore sauver la situation, la faible personnalité de Boabdil, ultime souverain, ont raison des derniers soubresauts de résistance des musulmans.

Nombreux sont ceux qui quittent, désespérés, un sol qui leur échappe, en emportant avec eux les clefs de leurs maisons andalouses.

Il sera donné au Maghreb de les recevoir pour construire un avenir sur lequel ils transmettront l'image de leur passé andalou, de leur richesse culturelle, de leur art culinaire et du raffinement de leur civilisation. »

Sang des abencérages, mai 2019.

Mireille Lusseau - Bien-être

Grande lectrice mais aussi habituée de l’écriture depuis son enfance, Mireille Lusseau, originaire du Berry et devenue Melloise après une carrière professionnelle à Paris.

Mireille Lusseau connaît aussi bien les rapports humains dans l’entreprise pour avoir dirigé le service des ressources humaines d’une grande entreprise du quartier de la Défense à Paris.

« Du premier pas vers soi, avec toutes les appréhensions sur cette démarche qui consiste à s'autoriser à se faire aider, au premier rendez-vous avec soi, avec tous les bienfaits de libération qui s'effectuent.

Se permettre de renaître à soi, de se guérir de ses blessures et de mieux se comprendre. Se considérer avec attention et bienveillance, faire respecter sa part d'ombre, devenue plus légère autant que sa part de lumière, devenue plus authentique.

Apprendre à s'aimer et se regarder avec tendresse, voilà l'aventure à lire. »

Le passage à l’essentiel, décembre 2017.